UNICEF78-comite

04 décembre 2022

BIENTÔT NOEL : L'UNICEF 78 MOBILISE

Le mois de décembre est un mois de forte mobilisation pour les délégations de l'UNICEF. Après l'anniversaire de la CIDE l'heure est désormais à la tenue des stands de Noel qui nous permettent une plus grande visibilité auprès du public mais qui nous permet également de récolter des fonds essentiels pour la poursuite des actions sur le terrain. Je fais souvent la comparaison : 20 euros récoltés, c'est 200 doses de vaccins qui peuvent être fournis contre telle ou telle maladie souvent mortelle (diphtérie, tétanos, variole....). Des vaccins qui peuvent sauver la vie de milliers d'enfants ! 

C'est aussi permettre la fourniture de matériel médical, de matériel scolaire, de kits de survie ou d'hygiène, de couvertures, de nourriture, de tentes, de puits, de rrépondre aux situations d'urgence...

Alors venez nombreux pour découvrir nos habituelles cartes de voeux, nos livres, nos peluches, nos jeux pour enfants, nos mugs, nos colliers, nos agendas, nos calendriers... Une double satisfaction pour vous : c'est l'occasion de faire plaisir mais aussi de venir en aide aux enfants les plus en difficulté.

La multiplication des crises, qu’elles soient sécuritaires, économiques, alimentaires, climatiques, sanitaires ou sociales, assombrit l’avenir de chaque enfant. Elle menace leurs droits à la vie, à la protection, à la santé, à la liberté, à l’éducation et à l’insouciance.

Dans un contexte de crise sans précédent, l’UNICEF a souhaité mettre ses couleurs en avant pour sa nouvelle collection. Couleurs officielles des Nations unies, le bleu cyan et le blanc sont les symboles des valeurs de l’organisation : la bienveillance, le respect, l’intégrité, la confiance et la responsabilité. Depuis plus de 75 ans, elles représentent la défense des droits de l’enfant. La vente des produits UNICEF permettra de contribuer au financement des programmes sur le terrain partout dans le monde.

 

Les dates dans le 78: 

      - Bailly : marché de noel les 26 et 27 novembre

      - Andrésy : fête de l'enfance le 4 décembre

      - Triel  (pas de produits UNICEF mais des crêpes, des gauffres, de gateaux, du chocolat chaud vendus par nos jeunes ambassadeurs sur le marché) le 10 décembre

      - Beynes : marché de noel le 10 décembre

      - Parly II : Stand chalet du 12 au 27 décembre

       - Aubergenville :marché de noel les 16 et 17 décembre

       - Andrésy : Marché de noel le 18 décembre

 

      Des marchés de noel dans des établissements scolaires grâce à nos JA mobilisés

 

        - Au Lycée International de St Germain

        - Au lycée Le Corbusier de Poissy

         - Au lycée Corneille de la Celle Saint Cloud

 

       Galerie commerciale Mon Grand à Plaisir : Opération emballage cadeaux par les J.A de Sciences Po St Germain 

 

      Un marché de noel au comité d'entreprise Healthcare à Buc

 

Nous aurions aimé faire plus, nous déployer dans d'autres Villes Amies des Enfants, dans d'autres centres commerciaux, dans d'autres comités d'entreprises, dans d'autres établissements scolaires. Mais faute de bras et de bénévoles disponibles nous ne pouvons pas faire plus cette année à notre grand regret. Dès à présent réservez des dates sur vos agendas pour soutenir notre action l'an prochain. 

 

Posté par UNICEF78-comite à 21:57 - Commentaires [1] - Permalien [#]


03 décembre 2022

20 NOVEMBRE : EN CHANSONS A CARRIERES-SOUS-POISSY

 

                                                                                    Il est où le bonheur ?

20221123_202552

Une nouvelle fois, les centres de loisirs de Carrières-sous-Poissy ont fait très fort pour célébrer l'anniversaire de la CIDE avec un incroyable spectacle salle Louis Armand. Plus de 80 enfants sont montés sur la scène "à la recherche du bonheur". L'ocasion d'un voyage autour du monde. Chaque tableau permettait aussi de mettre en avant un droit de l'enfant. On a pu voyager par la danse, la musique et les chansons .. pour finalement se rendre compte que le bonheur il était aussi chez soi. 

Mise en scène impeccable avec des nombreux décors réalisés par les animateurs et les enfants qui ont découvert et répété le spectacle en moins de deux mois. Une véritalble gageure !  Un grand bravo à tous ceux qui ont créé, mis en scène, organisé cette soirée pleine de moments forts et joyeux pour les nombreux parents qui étaient dans la salle. 

Toutes nos félicitations aux enfants pas même intimidés de se retrouver sous le feu des projecteurs,  face à un nombreux public qui a su les encourager et les applaudir comme il se doit. 

 

                                                                                 Retour en images sur ce mercredi 23 novembre 2022...

 

20221123_194450 - Copie20221123_194145

20221123_194721

20221123_195208

20221123_201243

 

 

20221123_201210

 

 

20221123_194012

 

La chanson finale interprétée par les enfants visait à mettre en avant l'UNICEF. Elle a étté spécialement écrite et mise en musique par les animateurs de la ville.... 

"A l'école on s'fait pleins de copains

on découvre qu'on peut rire de tout

qu'il faut respecter tout le monde

c'est comme ça qu'on nous respectera

L'UNICEF nous assure

pour étudier quatre murs

bienvenue à l'école de la vie"

Posté par UNICEF78-comite à 23:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 NOVEMBRE : JEU DE L'OIE A NOISY LE ROI ER MARLY

 

Annie s'est chargé d'animer les rencontres organisées à Noisy le Roi et Marly le Roi à l'occasion de l'anniversaire de la CIDE.  Matinée "très sympathique" au centre de loisirs Jules Verne en présence d'une quizaine d'enfants de 7 à 9 ans. L'occasion pour eux d'aborder de façon ludique les droits de l'enfant à travers le jeu de l'oie de l'UNICEF.... A chaque fois qu'ils tombaient sur une case à questions,  il leur fallait répondre. Qu'est-ce que la CIDE, sa date de signature, combien de jours peut-on vivre sans boire, quelle quantité d'eau faut-il chaque jour selon l'UNICEF, le droit à la santé, le droit à la protection, le droit à l'éducation, le droit à l'identité... Ce jeu de l'oie permet d'apprendre en s'amusant.

-58956515400031154666838394266604144957

 

Annie était au centre de loisirs Champ des Oiseaux à Marly. Là, l'un des animateurs a créé  un jeu d'association. D'un coté, des étiquettes où les droits sont écrits. De l'autre des dessins ou des images qui correspondent au droit énoncé. Aux enfants d'associer les deux en expliquant pourquoi ils pensent que l'étiquette correspond à l'image. C'est une autre façon très intéressante et ludique d'apprendre et de comprendre la CIDE

 

-1221106616094442742 (1)1812521598885007478 (1)

 

5437705876324888171

Mais on ne pouvait pas quitter ce centre, sans une partie de jeu de l'oie !

Posté par UNICEF78-comite à 22:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 novembre 2022

20 NOVEMBRE : L'UNICEF POUR LA PREMIERE FOIS A MEULAN

C'était la première fois cette année que l'UNICEF78 a pu témoigner de l'actualité de la Convention Internationale des Droits de l' Enfant à Meulan en Yvelines.  A la demande de la directrice de l'école Pasteur, nous avons tenu un stand  le 23 novembre à l'occasion de la célébration de cet anniversaire  avec les centres de loisirs de la ville, l'école Pasteur, l'école maternelle Valéry,  l'espace jeune et le conseil municipal des enfants de la ville. Le service jeunesse de la mairie a su apporter son soutien technique et matériel. 

 

20221123_150320

 

20221123_151526

Plus de 180 enfants ont écouté avec attention les explications sur l'UNICEF et la CIDE. De nombreux parents ont également assisté à cet après-midi très conviviale avec comme clou du spectacle, un superbe lacher de colombes, symbole de paix.

 

 

IMG-20221124-WA0001

Posté par UNICEF78-comite à 21:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 NOVEMBRE : DEVANT LE CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES A CONFLANS

A Conflans Sainte Honorine, l'anniversaire de la CIDE a été célébré en deux temps; Avant la projection de deux films le 23 novembre, l'UNICEF 78 a fait un plaidoyer sur la CIDE devant les membres du Conseil Municipal Enfants en fin de mandat. Porteur de leur écharpe tricolore, nos jeunes conseillers ont d'abord rappelé en image ce qu'ils avaient fait en trois ans de mandat  (mandat rallongé d'une année en raison de la COVID). 

Puis, avec attention ils ont pris conscience de l'importance de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant, premier acte international prenant en compte leur existence juridique allant bien au delà de la reconnaissance uniquement morale contenue dans les déclarations de 1924 (déclaration de Genève) et de 1959. Une Convention qu'ils sont désormais prêts à promouvoir dans leur famille, pour leurs ami (e)s, dans les établissements scolaires qu'ils fréquentent. Certains sont d'accord pour rejoindre les rangs de nos Jeunes Ambassadeurs. 

unicef photo Conflans

Sophie de Portes et Mélissandre Thomasset (à droite) représentaient la mairie pour l'occasion

 

Sunicef conflans 2

 

 

unicef Conflans 3

Un nouveau Conseil Municipal des Jeunes sera élu à Conflans le 15 décembre. Conflans, Ville Amie des Enfants qui a également mis en place un Conseil Municipal des Jeunes pour les adolescents. L'UNICEF ne peut que s'en féliciter.

Ces jeunes sont des éléments sur qui  nous comptons  pour mieux nous ancrer dans cette ville.

 

20221122_194649

C'était la dernière réunion pour cette équipe pleine d'enthousiasme autour de Mélissandre Thomasset, l'élue municipale déléguée à la jeunesse

 

Mercredi cinéma

Comme depuis plusieurs années, les enfants des centres de loisirs de la ville étaient conviés le 23 novembre à une matinée cinéma. Deux films au programme. Le premier était à destination des  3 - 5 ans. Il s'agissait de "ma petite planète verte"... Une poule de batterie qui décide de fuir son usine et de rejoindre un coin de nature, un Inuit à la recherche  d'une nouvelle maison, un oisillon qui organise le tri des déchets dans les sous-bois... Un ensemble d'histoire  qui permettent aux enfants de comprendre qu'au quotidien chacun peut, à travers de petits actes, aider à sauver la planète.

Le deuxième film d'animation a été visionné par près de 420 enfants âgés de 7 à 10 ans. "Tante Hilda", une amoureuse de la nature conserve dans son musée des milliers de plantes du monde entier. Beaucoup sont en voie de disparition... Parallèlement une nouvelle céréale est mise au point par des industriels dont le rendement parait prodigieusement intéressant. L'Attilem n'a pas besoin de beaucoup d'eau pour se développer... elle pourrait enrayer la faim dans le monde... trop beau car au final, la catastrophe n'est pas loin.  Une plante au développement  incontrolabe. Ce film de Jean-Jacques Rémy n'a pas laissé insensible.

 

 

Posté par UNICEF78-comite à 14:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]


27 novembre 2022

20 NOVEMBRE : LE DROIT A L'INFORMATION MIS EN AVANT A GUYANCOURT

Comme chaque année, on a célébré les droits de l'enfant a Guyancourt. Pour commémorer l'anniversaire de la CIDE, la ville  a regroupé le vendredi  18 novembre plusieurs centaines d'élèves de CM1, de CM2 et de 6 ème à la salle Waldeck Rousseau afin qu'ils abordent l'un des droits reconnus par la Convention Internationale des Droits de l'Enfant : le droit à l'information. 

Une vingtaine de stands animés par différentes associations ont été proposés aux enfants et adolescents : les uns abordaient les fake news, les fausses informations largement diffusées sur les réseaux sociaux, d'autres parlaient du sujet à travers des jeux afin de susciter débats et échanges.

unicef guyancourt 11

Le stand de l'UNICEF78 a pour sa part mis en place un petit atelier afin que les enfants dse forment au journalisme.  Après une rapide présentation de l'UNICEF et de la CIDE,  nous nous sommes attelés à l'examen des articles 12  à 17 de la CIDE que les enfants ont lus à haute voix. Ces articles évoquent des droits tout à fait complémentaires : droit à l'expression, droit d'accéder à des sources d'information, droit de penser, droit de se regrouper...

 

unicef guyancourt 1

Les enfants sont  ensuite passés aux travaux pratiques en essayant de composer un véritable article journalistique.

Ancien journaliste, Philippe leur a expliqué  comment se fabriquait un journal puis  il a donné des conseils de rédaction. En journalisme, il faut  pouvoir répondre à six questions essentielles, qui forment la trame de l'article ; qui, quoi, où, quand, comment, pourquoi.  Les enfants ont ensuite choisi un thème , puis ont rédigé le chapeau de l'article qui résume le sujet et donne l'envie de lire la suite. Après quoi, ils ont dû trouver un titre. A l'heure de la coupe du monde de football, nous avons été impressionnés par celui -ci : "quatar strophe !" résumant assez bien les critiques écologiques et les autres  griefs relevés pour la mise en place d'un tel évènement.

 

unicef guyancourt 33

 

unicef guyancourt 3

 

 

Les enseignants présents étaient bien décidés à poursuivre en classe cette expérience car en 40 minutes, il était difficile de terminer un quelconque article.

 

Enthousiastes, nos apprentis journalistes sont chacun repartis avec un numéro de Mon Quotidien ou du Petit Quotidien, des titres adaptés aux 8 -12 ans généreusement offerts pour l'occasion par les éditions Playbac.

Un grand merci à Maïté, la présidente du comité Ile de France Ouest de l'UNICEF et à Klervi et Mahaut, deux services civiques du 92 qui nous ont accompagné dans cette manifestation.

Posté par UNICEF78-comite à 21:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 novembre 2022

ADELINE HAZAN NOUVELLE PRESIDENTE D'UNICEF FRANCE

 Résultat de recherche d'images pour "unicef photo adeline hazan"

 

 Au cours de l’Assemblée générale de l’UNICEF France, qui s’est tenue à Montpellier les 17 et 18 juin 2022, Adeline Hazan a été élue présidente de l’association, pour un mandat de 3 ans renouvelable, succédant ainsi à Jean-Marie Dru, président depuis 2015.

« Je suis très honorée de la confiance qui m’est accordée et fière de succéder à Jean-Marie Dru. Tout au long de ma carrière, je me suis intéressée aux questions liées à l’enfance, à la défense de leurs droits, à la situation des mineurs étrangers isolés, celle des enfants réfugiés, celle des enfants privés de liberté en général. Je suis déterminée à contribuer à rendre visibles les invisibles et à faire progresser les droits de l’enfant en France et dans le monde. Je mettrai mon expérience, mes compétences et toute mon énergie au service de ce combat », a déclaré Adeline Hazan.

Nommée magistrate en 1980, Adeline Hazan a exercé les fonctions de juge des enfants de 1983 à 1990 au Tribunal de Grande Instance de Nanterre, puis de 1995 à 1997 au Tribunal de Grande Instance de Paris. Elle a ensuite été conseillère spéciale au cabinet de Martine Aubry de 1997 à 1999, en charge des questions d’immigration et d’intégration et députée européenne de 1999 à 2008. Son expérience d’élue locale, en tant que maire de Reims de 2008 à 2014, lui a également permis de gérer les différents sujets relatifs à la place de l’enfant dans la cité. Son mandat de Contrôleure générale des lieux de privation de liberté, de juillet 2014 à juillet 2020, l’a conduite à intervenir régulièrement sur la question des enfants étrangers placés en centre de rétention administrative, ou encore sur celle des mineurs incarcérés.

Une profonde expertise et une très grande expérience

« Ce fut pour moi un privilège de m’engager pour la plus belle des causes, la cause des enfants, et pour une organisation à tous égards remarquable. Je quitte sereinement la présidence de l’UNICEF en France, car Adeline Hazan apportera une profonde expertise et une très grande expérience à notre organisation. Je suis ravi de passer le relais à quelqu’un qui se soucie profondément des enfants les plus vulnérables », a déclaré Jean-Marie Dru.

En 2021, grâce à la mobilisation de ses donateurs individuels et des entreprises partenaires, l’UNICEF France a reversé une contribution de 74,8 millions d’euros aux programmes de l’UNICEF, en progression de +22 %  par rapport à l’année précédente. L’UNICEF France a par ailleurs renforcé son plaidoyer en faveur des enfants défavorisés vivant sur le territoire français. Ainsi, jour après jour, les pouvoirs publics et la société civile prennent mieux en compte qu’auparavant les droits essentiels de l’enfant. L’UNICEF en France compte 120 salariés, plus de 6 000 bénévoles et anime un réseau de 264 villes et intercommunalités réunis au sein de l’initiative Collectivités amies des enfants.

Posté par UNICEF78-comite à 12:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 novembre 2022

L'UNICEF78 EN ACTIONS

Après quelques semaines de silence, notre blog UNICEF78-comite reprend son activité. Depuis la fin des vacances d'été, notre délégation n'est pas restée les bras croisés... loin s'en faut. Nous nous sommes d'abord mobilisés à l'occasion des différents forums des associations organisés dans les villes du département. Faute de bénévoles, nous n'avons pu mettre en avant les couleurs de l'UNICEF dans trois communes seulement : Marly le Roi (siège de notre délégation), a Versailles et Conflans Sainte Honorine (villes amies des enfants). 

20220903_102241 (1)*

 

                                                                                                    A Conflans Sainte Honorine

 

5444101336242840402 (1)

A Versailles

 

 

Avec Andrésy, Michèle Mennella et Annie Frances, responsables de notre délégation, ont pu signer une nouvelle Charte "Ville Amie des Enfants". De fait la ville d'Andrésy a décidé de renouveller son engagement avec l'UNICEF pour 6 années supplémentaires. C'est une grande satisfaction pour notre délégation des Yvelines qui compte à ce jour 13 Villes Amies des Enfants (Versailles, Rambouillet, Marly le Roi, Conflans Ste Honorine, Elancourt, Guyancourt, Montigny le Bretonneux, Carrières sous Poissy, Beynes, Noisy le  Roi, Maurepas, Aubergenville). C'est  dire le travail qui nous attend dans les toutes prochaines semaines et dans les prochains mois. Cela commencera par la commémoration de l'anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l'Enfants. Plusieurs manifestations sont déjà programmées, mais chaque jour ou presque, de nouvelles demandes nous arrivent. 

 

Un gros travail a également été entrepris auprès des lycéens et des collégiens qui veulent s'engager dans les rangs des Jeunes Ambassadeurs. Ils diffusent les valeurs défendues par l'UNICEF en accord avec les responsables d'établissement. Ils organisent différentes actions de plaidoyer mais aussi de collectes de fonds pour aider l'UNICEF a poursuivre ses actions dans le monde en faveur des enfants les plus défavorisés, les plus vulnérables. C'est ainsi que nous avons distribué les premiers maillots Jeunes Ambassadeurs et que nous avons pris contact avec des jeunes motivé(e)s pour faire vivre ces viviers de jeunes engagés. Citons les lycées Bascan (Rambouillet), Van Gogh (Aubergenville), le lycée International (St Germain en Laye),le lycée Franco Allemand (Buc), Grandchamp  (Versailles)....

 

20221117_121806

Philippe explique l'UNICEF, la CIDE et le rôle des JA

devant 17 élèves du lycée Le Corbusier à Poissy

De nouveaux bénévoles nous ont également rejoints ou sont en passe de le faire. Ils nous aideront en matière de communication, d'organisation d'évènements, de collectes, d'animation de stands , de plaidoiyers, selon les disponibilités de chacun. 

Parmi les droits reconnus aux enfants par la CIDE, on oublie souvent un droit fondamental : celui à l'identité. Avoir un document officiel présentant son  nom, son prénom, sa date de naissance, sa nationalité ne nous paraît pas constituer une difficulté. En France, à la naissance, les parents ou la maternité font tout le nécessaire auprès de l'officier d'état civil de sa commune.. Mais ailleurs, notamment en afrique et en asie, c'est loin d'être le cas. On estime aujourd'hui qu'il y a 630 millions d'enfants de moins de 5 ans qui ne possèdent pas cette reconnaissance officielle. Pour faire comprendre l'importance de l'identité, l'UNICEF a développé le programme des poupées Frimousse. Les enfants en créant leur poupée lui donne un nom et une carte d'identité. L'argent collecté permet à l'UNICEF de mettre en place les structures nécessaires dans les pays les plus demandeurs. C'est notamment actuellement le cas pour la Côte d'Ivoire ou 2,8 millions d'enfants ne possèdent pas encore d'acte de naissance.  Cette action a été mise en place pour  deux centres de loisirs d'Elancourt. 

 

20221028_162823

Des enfants heureux d'avoir créé "leur" poupée pour venir en aide à d'autres enfants

Posté par UNICEF78-comite à 18:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 septembre 2022

SYRIE : LA FRANCE CONDAMNEE PAR LA CEDH

 

 

Suite au jugement de la France rendu par la Cour Européenne des Droits de l’Homme, l’UNICEF France appelle à nouveau le gouvernement à accélérer les rapatriements des enfants encore retenus en Syrie jusqu’à ce que chaque enfant soit rentré et réintégré en France.

Paris, le 14 septembre 2022 – Bien que la France ait récemment rapatrié 35 enfants et pour la première fois 16 femmes, environ 200 enfants et 80 mères sont toujours retenus dans les camps fermés du Nord-Est de la Syrie. Confiant dans la capacité de l’Etat français à réintégrer ces enfants, l’UNICEF France appelle une fois encore le gouvernement à rapatrier sans plus attendre tous les enfants encore retenus dans les camps avec leurs mères.

Chaque jour passé dans les camps syriens représente une atteinte aux droits fondamentaux de 200 enfants français. Ces enfants, dont certains n’ont connu que les camps quand d’autres y sont enfermés arbitrairement depuis 5 années, sont avant tout des victimes de conflit. Sans aucune perspective, dans une insécurité grandissante et des conditions indignes des droits de l’enfant, ils sont privés de leurs droits élémentaires à la santé, à l’éducation et à la protection. 

Arrêt rendu par la CEDH sur le non-rapatriement d’enfants français retenus en Syrie : il est maintenant plus que temps de rapatrier ces enfants

Comme le rappelle la Cour Européenne des droits de l’homme, la France a échoué à faire respecter les droits des enfants français en ne prévoyant pas de garanties appropriées pour préserver ces mineurs de l’arbitraire.

La Cour est très claire : les décisions de refus doivent être formalisées et un organe indépendant doit être mis en place pour en contrôler la légalité, ce contrôle implique une vérification de la prise en compte par les autorités compétentes de l’intérêt supérieur des enfants, de leur particulière vulnérabilité et de leurs besoins spécifiques.

Dans la même logique de respect de l’intérêt supérieur de l’enfant, l’UNICEF France rappelle la nécessité de maintenir le lien entre les enfants et leurs mères, y compris si ces dernières sont incarcérées à leur retour, tel que préconisé par la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) et d’accompagner ces enfants dans leur parcours de réintégration. Nous pouvons désormais affirmer que la réintégration des enfants en France se passe bien dans la très grande majorité des cas, avec une entrée ou un retour à l’école, une socialisation entre pairs et des liens familiaux retrouvés.

« Comme évoqué dans la CIDE, dont la France est signataire, les Etats ont le devoir de protéger leurs ressortissants mineurs et de leur garantir un accès à leurs droits fondamentaux, quel que soit leur statut et leur histoire familiale. Un enfant ne peut être tenu responsable des décisions ou des actes de ses parents et un enfant en situation de conflit est un enfant en situation d’extrême vulnérabilité qu’il est d’autant plus urgent de protéger. Il est maintenant plus que temps de rapatrier et de réintégrer tous ces enfants sur le territoire français. La France a le pouvoir de le faire, elle l’a démontré récemment », affirme Adeline Hazan, présidente de l’UNICEF France.

Posté par UNICEF78-comite à 09:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 juillet 2022

A RAMBOUILLET, LA MAITRISE CHANTE POUR LES ENFANTS D'UKRAINE

Spectacle excetionnel ce 29 juin à La Lanterne, la très jolie salle de spectacles de Rambouillet. La municipalité et les comités de jumelage ont organisé un concert au profit de l'UNICEF et des enfants Ukrainiens. Dans la salle, une petite fille et sa mère, réfugiées Ukrainiens qui ont trouvé refuge dans de la famille à Rambouillet ont assisté non sans émotion à cette représentation. 

Après une première partie assurée par Jean-Charles Gandrille au piano et Estelle Thomes Leloup à la clarinette, la Maîtrise de Rambouillet  nous a enchanté par sa qualité vocale. Pendant plus d'une heure, les chanteuses sous la direction  de Stéphane Ung ont mis tout leur coeur et leur technique pour emporter le public à travers des morceaux plus ou moins connus. L'accompagnement au piano de Claire Hamon a renforcé l'émotion et la force des chants. Les interprétations de "The impossible dream"  extrait de "l'homme de la Manche" ou encore de "I will follow Him" du film "sister Act" avaient quelque chose de magique. 

 

20220629_211139

 

 

20220629_212530

Une maitrise totale pour cet évènement au profit de l'UNICEF en cette fin juin 2022

Le public compris de le sens de spectacle qui a permis à l'UNICEF de collecter plus de 1.140 euros pour venir en aide aux enfants Ukrainiens victimes d'un conflit qui dure depuis 4 mois. Plusieurs millions de personnes, et notamment des enfants ont du fuir leur domicile... Ils sont réfugiés dans des zones du pays plus sûres, près de 6 millions ont fui le pays. La France accueille à ce jour près de 85.000 Ukrainiens, principalement des femmes et des enfants

  • Plus de 15,7 millions de personnes et 3 millions d'enfants en Ukraine ont besoin d'une aide humanitaire;
  • Plus de 8 millions de personnes, soit plus 18% de la population, sont déplacées à l'intérieur du pays, dont près de deux tiers des enfants en Ukraine.
  • 5,8 millions de personnes ont quitté l'Ukraine, dont plus de 90% qui sont des femmes et des enfants. Parmi eux, on compte 3,6 millions de réfugiés en Pologne, 1 million en Roumanie; 680 000 en Hongrie et 480 000 en Moldovie ;
  • Plus de 15 % de la population a quitté le pays. Au 30 mai, on comptait plus de 6,8 millions de réfugiés. Parmi eux, plus de 3,6 millions de réfugiés en Pologne, près d'un million en Roumanie, plus de 680 000 en Hongrie, près de 480 000 en Moldavie et plus de 460 000 en Slovaquie.
  • Un enfant ukrainien devient un réfugié presque chaque seconde;
  • L'OMS a enregistré près de 256 attaques confirmées contre les établissements de santé depuis le 24 février;
  • 262 enfants sont morts et 415 ont été blessés

 

Merci de continuer à aider l'UNICEF a fournir des kits de ravitaillement, à pouvoir acheminer de l'eau, de la nourriture, des médicaments, du matériel médical, des nécessaires pour l'éducation, des jeux, une assistance psychologique pour ces milliers d'enfants aujourd'hui privés de leur vie d'enfant. 

Posté par UNICEF78-comite à 09:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]