5d3ab79a-ae49-43be-96f5-27e73dffae0b@augure (1)

    PETIT BILAN DE ASSEMBLEE GENERALE 2017

 

 

 

Nous étions 210 à participer aux deux journées de l'Assemblée Générale d'UNICEF France, les 26 et 27 juin à Paris, dans les locaux gracieusement prêtés par la MGEN. Le président, Jean-Marie Dru et les directeur général, Sébastien Lyon ont placé cette édition sous le signe du renouveau : nouveaux statuts, nouvelle organisation territoriale, nouveaux outils et projets.  

Le plan stratégique 2014 - 2017 qui va s'achever a déjà largement porté ses fruits. En 4 ans, les collectes ont progressé de 9% pour atteindre 210 millions d'euros. Merci aux 250.000 donateurs réguliers !  On note en outre une augmentation régulière du nombre de legs à l'UNICEF

Dans un contexte de préparation  de notre Plan Statégique 2018-2021, nous avons patagé les ambitions d'UNICEF France affichées notamment dans les rapports d'activité, d'orientation et financier. 

20170626_141413

Jean-Marie DRU

     1/ Pour une contribution plus importante aux programmes d'UNICEF et aux situations de crise et d'urgence - à l'exemple du travail effectué par les équipes en Somalie présenté par Steven Lauwerier. (l'objectif est de fournir à UNICEF International pour ses actions 75% de nos recettes -contre 73% aujourd'hui). Le rapport d'activité 2016 évoque partculièrement 4 situations d'urgence : l'ouragan Matthew à Haïti ; la sécheresse en Afrique en raison du phénomène El Nino avec des effets particulièrement dévastateurs amplifiés par des déplacements de population en raison de conflits armés ; la Syrie qui vit sa 6 ème année de guerre ; le Yémen où on dénombre 150.000 cas de choléra aujourd'hui). 

     2/  Pour un plaidoyer plus impliquant d'UNICEF France, dans un rôle d'influence, d'alerte, de veille y compris sur la situation des enfants en France. (par exemple à travers l'interpellation de nos députés ou par la mise en place d'initiatives pilotes relatives à des actions  réalisées en France (exemples la scolarisation des enfants des bidonvilles, plaidoyers avec les représentants des polices aux frontières, examen de la situation dans les Centres d'Accueil et d'Orientation des Mineurs Isolés... ).

Comme l'a rappelé Jean-Marie Dru, toutes nos actions doivent se baser sur l'équité citant notamment la persistance de l'extrême pauvreté chez certains enfants, les inégalités persistantes en matière d'éducation, la discrimination toujours réelle par rapport aux enfants qui vivent dans des bidonvilles.... 

     3/  Pour un engagement de la jeunesse à nos côtés.  (par le recrutement de nouveaux bénévoles)

 

Pour cela, les dispositifs de recrutement des donateurs, les outils informatiques collaboratifs et un meilleur partage des Bonnes Pratiques au sein d'un réseau transformé sont des atouts et des gages de réussite. 

 

20170627_102258

 

au centre, Maïté Méric la présidente du comité IDF Ouest auquel la  délégation 78 de l'UNICEF est rattaché

lors d'un échange sur les "bonnes pratiques" ou les "bonnes initiatives" locales.  

 

                        LES  5 OBJECTIFS QUI DEVRAIENT NOUS MOBILISER  SUR LA PERIODE 2018-2021

 

                                                                       ----> Chaque enfant survit et s'épanouit

                                                                   -----> Chaque enfant apprend

                                                          -----> Chaque enfant est protégé contre la violence et l'exploitation

                                                                    ------> Chaque enfant vit dans un environnement sûr et propre

                                                           ----> Chaque enfant à les mêmes chances de réussir dans la vie